C'est à partir de1190 que se développe le grand mouvement d'expansion de la Commanderie, qui dure assez peu, car en 1250, l'essentiel du domaine paraît constitué. Aprés cette date, seules deux autres acquisitions sont mentionnées.
Dans cette période relativement courte (60 ans) il est difficile de distinguer des étapes dans l'accroissement du domaine. tout au plus peut-on noter une plus grande densité de donations et d'achats dans le premier quart du XIII éme sciècle, tandis qu'aprés 1220, le rythme d'accroissement semble plus lent. C'est donc surtout du, point de vue géographique qu'il faut caractériser la formation et la répartition du temporel de la Maison du Ruou.
 Le patrimoine initial se compose du domaine du Ruou entre Lorgues et Villecroze. Il s'y ajoutent les terres de Salgues et Salguettes situées immédiatement au sud du Ruou. Ces terres appartiennent aux Templiers avec tout ce qu'elles contiennent, comme le montre la confirmation faite par le Comte de Provence en 1157. Ces possessions sont situées un peu à l'écart des grandes routes de circulation, au contact de la haute et de la basse Provence. Au Nord c'est déja la Provence montagneuse avec la zone des plans, comme le grand plan de Canjuers, véritable causse désertique, traversée par les canyons du verdon et de l'Artuby. Au Sud c'est la vallée de l'Argens, une des principales routes de la Provence Orientale au moyen-age, région plus riche et plus peuplée.

 
retour


accueil

 
suite