La commanderie du Ruou

 L'architecte Fernand Pouillon, dans son ouvrage (roman) "Les Pierres sauvages" évoque la fraternité spirituelle ( à l'origine tout au moins) entre les Frères Templiers du Ruou et les moines Cisterciens du Thoronet. Leurs constructions sont contemporaines et notamment les églises, édifiées toutes deux vers 1160. Ainsi, si nous assimilons à la cour de la Commanderie, le cloître du Thoronet, la similitude des bâtiments est évidente: la chapelle au Sud, le réfectoire au Nord, le logis d'habitation ( dortoir) à l'Est et les bâtiments de service à l'Ouest.

Maquette de la commanderie, telle qu'elle devait être à l'origine:

 

Le domaine actuel
Visite rapide: Cliquer sur les bâtiments ci-dessous pour ouvrir les pages correspondantes



accueil

 
suite de la visite